L’importance des indicateurs clés de performance en entreprise

reporting image

Les indicateurs clés de performance, appelés KPI (pour sa traduction anglaise Key Performance Indicators) sont quotidiennement utilisés pour mesurer et évaluer les performances d’une entreprise.

Les indicateurs clés de performance

Les KPI sont des outils d’aide à la gestion d’une entreprise. Ils permettent de mesurer et d’évaluer les performances d’une structure pour ainsi les gérer de façon efficace et atteindre divers objectifs fixés en amont ou proposer des axes d’amélioration. Il en existe plusieurs types répondant à des buts spécifiques et mesurant différents paramètres.

Des types d’indicateurs ?

Les responsables doivent choisir quels KPI ils souhaitent utiliser pour suivre leur activité. Le tableau de bord prospectif (TBP) aussi appelé le Balanced Scorecard (BSC), est souvent utilisé pour piloter et surtout faciliter le processus de prise de décision. Le TBP est une méthode permettant de mesurer les activités d’une entreprise selon plusieurs paramètres, que l’on abordera dans un futur article.

On distingue généralement quatre principaux types d’indicateurs clés de performances qui sont les plus utilisés :

  • Les indicateurs de coûts : ils permettent de contrôler que votre projet ne dépasse pas le budget alloué.
  • les indicateurs de performances de productivité : ils permettent de faire le lien entre la quantité de services ou de produits livrés et les ressources de l’entreprise,
  • les indicateurs de performances stratégiques : ils mettent en lumière si une entreprise est proche de l’atteinte de ses objectifs stratégiques, en lien avec les FCS (facteurs clés de succès),
  • les indicateurs de performances de qualité : ils illustrent la perception de qualité vue par le client,
  • les indicateurs de performances de capacité : ils permettent de calculer la quantité de services ou de produits qui peuvent être livrés avec des ressources déterminées, sur une certaine période.

Il faut utiliser des indicateurs pertinents, en lien avec vos stratégies et objectifs. Trop souvent, les décideurs se contentent d’utiliser des indicateurs de coûts et de productivité, ces derniers sont importants, mais il peut être nécessaire de les compléter en prenant en compte d’autres critères. Voici d’autres exemples d’indicateurs clés de performance pouvant s’appliquer aisément à différents types d’entreprise :

  • Les indicateurs de rentabilité : ils permettent de connaître le pourcentage d’investissement transformé en profit,
  • Les indicateurs de compétitivité : ils mesurent la relation entre les performances de votre entreprise et celles de la concurrence,
  • Indicateurs de performance d’efficacité :  ils permettent de savoir si l’entreprise atteint ses objectifs,
  • Indicateurs de performance de profitabilité : ils calculent en pourcentage le rapport entre le bénéfice et le total des ventes.

Il en existe de nombreux autres comme ceux de valeur, de rendement, d’efficience… Mais aussi des plus spécifiques comme le time to market, le turn over, le panier moyen ou encore la part de marché.

Les indicateurs clés de performance sont nombreux et permettent de considérer tous les paramètres possibles d’une entreprise. Ils sont révélateurs de la santé de votre activité et permettent d’adapter vos stratégies. Pour rendre leur utilisation optimale, il faut les utiliser régulièrement et consciencieusement. Sans pour autant les accumuler, au risque de s’éparpiller et de perdre de vue les principaux objectifs.

Choisir ses KPI

Le choix des indicateurs est un point essentiel dans la stratégie d’une entreprise, il faut qu’ils soient pertinents en fonction du secteur d’activité de l’entreprise ou selon d’autres critères, comme pour un groupe multi-sites ou multi-franchisés par exemple. En effet, pour les groupes multi-sites ou les franchises multi-sites, les KPI sont un excellent moyen pour comparer la performance des établissements issus du même secteur ou relativement comparable. Par exemple : deux hôtels de catégorie trois étoiles ou encore trois restaurants de même marque ou produisant le même type de restauration. Dans cet exemple, un autre critère a son importance : le temps. En effet, il est important de pouvoir suivre les indicateurs dans le temps. Il faut donc que les données soient stockées et facilement accessibles, pour se comparer facilement aux autres établissements du groupe et ainsi repérer les bonnes ou les mauvaises pratiques. Ce point met en évidence le besoin de reporting, son intérêt ici est de mélanger les différentes données financières et commerciales afin de pouvoir réaliser les analyses par KPI. Si les données sont en silos ou qu’elles sont difficilement accessibles, l’analyse devient complexe voire quasi impossible et le décideur ne pourra prendre de décision. En effet, le reporting est un bon moyen d’aider les managers dans leur prise de décision. Par exemple, si sur un groupe hôtelier, il y a un ratio produit d’accueil par chambre vendue en moyenne de 1,50€, et qu’un manager constate que cinq établissements sont au-dessus de cette moyenne avec un coût moyen de 1,70€, ces derniers peuvent rapidement être alertés, une réflexion sur cet écart de prix peut avoir lieu et ainsi des mesures correctives peuvent être prises. Une action de ce type sur un établissement de 150 chambres peut faire économiser jusqu’à 8000€ par an à un groupe. Cet exemple illustre le besoin de mettre en place des KPI et de les utiliser à bon escient au sein d’un reporting efficace, dans cet article nous vous livrons nos conseils pour commencer un reporting, pour cela il est préférable d’utiliser un logiciel dédié, comme Qotid.

De plus, les indicateurs clés de performances peuvent faciliter la communication au sein d’une équipe. En effet, en les partageant avec le personnel, les indicateurs mettent en lumière les objectifs communs, permettant ainsi une culture de transparence, ce qui a tendance à favoriser le travail d’équipe.

Nombreux sont donc les avantages liés à l’utilisation de KPI, ces derniers sont essentiels et permettent aux responsables d’évaluer les performances de leur entreprise, d’anticiper leurs besoins et de procéder si nécessaire à quelques ajustements.



Planifiez votre réussite !
Consultez nos conseils pour améliorer la gestion et gagnez en rentabilité.
INSCRIVEZ-VOUS
INSCRIVEZ-VOUS